Mes résultats - Etude de cas

Quelques exemples de consultations et résultats concrets

(classés par âges croissants)

 

Chacun des cas décrits, a trouvé une résolution positive, un dépassement des limitations ou souffrances qui étaient initialement présentes, grâce à la sophrologie et à la bio-énergie. Ces résultats effectifs ont été obtenus grâce à un engagement sincère des personnes, à une alliance positive avec le thérapeute, à une persévérance étalée dans le temps.

Ces personnes sont venues par le bouche à oreilles, via internet, mais également ont été adressées par des médecins, généralistes, homéopathes, psychologues, psychiatres, neurologues.

 

Nota :

  • Les prénoms ont été changés pour confidentialité (classés par âges croissants)

  • Les exemples offrent une approche très synthétique des séances et résultats, afin de  donner un aperçu rapide de nos capacités de résilience.

 

Louane, 8ans

Maux de ventre et de tête, susceptibilité et grosses colères pour tout, n'accepte pas le non, exclusivité affective pour sa mère divorcée, elle avait 3 ans. Dort toujours dans le lit du parent, ne reste jamais dans sa chambre seule. Volubilité qui envahit tout l'espace.

Travail entre autres de relâchement corporelle (tensions, discordes, violence des parents pendant sa gestation), construction notamment d'un un nid douillé plein de sécurité, permettant l'ouverture à sa tranquillité intérieure. A la dernière séance sa mère me dit « C'est comme si Louane avait eu une renaissance, même son visage a changé en plus de son attitude beaucoup plus calme et harmonieuse »...   Bravo Louane

 

Maxime, 9 ans

Très tendu et angoissé, se ronge les ongles, tic aux yeux, cligne constamment des yeux et tic à la bouche, il grimace fortement et passe constamment sa langue autour de ses lèvres, sa bouche se retrouve toute rouge comme celle d'un clown. A l'école c'est l'enfer, les enfants se moquent de lui et le délaisse.

Séances de relâchement du corps, puis de dissociation du stress (parents qui courent toute la journée, 3 enfants et un travail chacun), enfin s'autoriser à établir le contact avec son père, aller dans ses bras, oser le regarder dans les yeux, oser le questionner.

Maxime a pu retrouver un joli sourire, un regard apaisé et des ongles "longs".

Bravo Maxime

Lila 9 ans, gymnaste

Phobie de l'avion après une chute d'un arbre (bras cassé), les billets d'avion ont déjà été pris (avant la chute) pour des vacances à l'île de la Réunion. Les parents sont catastrophés devant les crises de larmes de leur fille. Impossible pour Lila de concevoir ce vol, crises de larmes et de panique.

Séances de dissociation de la peur de sa mère lors de l'accident. Tout c'est bien arrangé.

Détente, bulle de protection, modèle de sa sœur calme, vol de l'aigle, singes qui sautent de branches en branches. Puis vivre le voyage dans tous les détails de la préparation de la valise, à la prise de l'avion jusqu'au retour après de merveilleuses vacances en famille, la valise chargée de belles photos et souvenirs.

Lila a pu partir à la Réunion, elle a même apprécié l'avion, avec ses films, jeux, repas, et m'a rapporté de la bonne vanille des îles.   Bravo Lila

Maïté 16 ans

Crise d'angoisse 3 fois par semaine à 3 fois par jour, crise de tétanie, maux aux articulations, genoux, chevilles, au dos, tremblements mains, se lève la nuit se douche et s'habille pour l'école dès 3h du matin, oppressée, kyste sacro-coccylien. Travaille très bien au lycée mais manque de confiance en elle. La mort l'angoisse.

Beaucoup de respirations, étirements, relâchement de la tête, moulinets pour balancer l'angoisse et des sophronisations avec du modeling, confiance en soi comme Elodie, aplomb, humour et tranquillité ; comme Léa, prise de parole en public ; comme le délégué de classe, heureux d'être au centre et relais des autres.

Préparation à l'oral de français futurisation, déroulé de l'examen en partant de la veille jusqu'à l'obtention de sa note et de la réussite obtenue sereinement « Se voit et se sent calme à l'examen ».

Au bout de 8 séances, l'ensemble des symptômes ont laissé place à une confiance en soi à 8-9/10, des émotions stables, de la joie retrouvée 9/10, endormissement et sommeil ok.

Bravo Maïté

Valéry âgé de 32 ans, marié 2 enfants (3,5 ans et 9 mois)

Il a constamment un rhume latent qui le fatigue beaucoup, et surtout d'importants maux de dos et de ventre. Tensions familiales et professionnelles, il devient de plus en plus indifférent aux autres, a aussi des pertes de mémoires importantes, ce qui devient très problématique dans sa vie. Un travail sophrologique est entrepris : Pratique tranquille de respirations profondes, étirements, rotation axiale, chouette, moulinet, torsions douces du dos au sol, puis détente complète confortablement allongé, sophro-déplacement du négatif, pont sur le futur et rêverie guidée où il est un acteur extraverti, dynamique, qui va de l'avant, plein d'émotions, vibrant, communiquant, englobant, avec un magnifique charisme.

Il a­ totalement réorganisé sa vie, il a démissionné, trouvé un autre emploi, déménagé dans une autre région. La vie familiale s'est rééquilibrée, sa femme et lui, participent à tour de rôle à des activités extérieurs le soir (sport, choral, théâtre...), pendant que l'autre conjoint s'occupe des enfants.    Bravo Valéry

Delphe, 33 ans, mariée, 2 enfants, infirmière libérale

Elle a un poids sur le cœur, le plexus noué, des maux de dos (6-9/10), des difficulté à s'endormir, proche du burn-out, spirale du travail qui la broie et l'aspire, visage tendue, sanglots. Elle n'en peut plus. Un travail  sophrologique l'amène à s'autoriser à relâcher la cadence, à s'organiser différemment, à prendre une assistante, à mieux se positionner au sein du cabinet et de ses collègues.     Bravo Delphe

Elise, 41 ans

Mariée, 2 enfants, tout va bien sur le plan familial, mais depuis 3 ans des douleurs insupportables quand elle avale ainsi qu'à l'estomac, cela lui coupe le souffle et provoque des vertiges. Elle a de violentes nausées et maux de tête. Elle n'ose plus manger et a perdu 7 kg, elle s'est trop amaigrie. Elle a également mal derrière les omoplates, avec de fortes angoisses. Les médecins ont identifiés des bactéries dans l'estomac, un traitement antibiotique lui a été donné, sans résultat, ils lui ont recommandé la sophrologie.

Séances de lâcher prise, de distanciation, d'apaisement par rapport à des tensions familiales dont notamment une belle soeur. Travail sur le corps, respirations, tensions-relâchements et sur le psychisme, montgolfière, colombe..

Toutes les douleurs ont lâché, l'appétit est revenu, et à son grand étonnement même les relations au travail sont devenues plus fluides.     Bravo Elise

Stéphen, 46 ans

Hallucinations, colères, maux de dos, tension intellectuelle, se sent seul et vulnérable, « peu sociable », reporte toujours au lendemain, ceci engendre d'énormes stress dans son travail,  difficulté avec compagne entrée dans organisation "sectaire" et qui veut  l'entraîner dans cette voie. Peur de sombrer dans la folie.

Très visuel, beaucoup d'images et de rêves. A partir notamment d'un rêve nocturne particulier, l'ours qui casse la maison dans une colère noire. Il prend alors conscience et contact avec sa colère, qui dans ce rêve lui permet de faire table rase. On travaille aussi sur le côté positif de l'ours dans l'inconscient collectif (ours, nounours, affection, réconfort, puissance).

Il s'est séparé de sa compagne et de la secte, a retrouvé son centre, « ne se sent plus fou » mais posé. En conclusion de nos séances, il m'a dit « plus personne ne viendra me parasiter, je suis libre de dire non ». Bravo Stéphen

 

Tristian, 47 ans

Problème de toux sèche qui l'ennuie beaucoup car il est directeur. C'est devenu comme un tique. Il a également mal à la nuque, au dos, notamment à gauche, a des boules dans la jambe gauche, mal sous le pied gauche, a de l'hypertension (sous traitement), des rhino-pharyngites, extinction de voix, angines, bronchites à répétition. Fais un peu de boulimie. Fatigue mentale. A été soigné avec de la pénicilline, des antibiotiques. Un peu hypocondriaque, aux 1ers symptômes fait des tas d'examens poussés.

Séances spécifiques sur la nuque, le lâcher prise de la tête, le oui et le non accompagné de sophronisations particulières, la chevauchée fantastique, le vieux sage...
Toutes les pathologies ont lâché, il a assis son autorité, sait dire NON à son fils de 18 mois qui prend beaucoup de place et phagocyte la famille, dire « non » au travail le WE et garder l'ordi fermé, dire « non » au rythme effréné sans récupération, dire NON au personnel sans conflit intérieur, dire « oui » au jardinage, à la balade, à ses RTT, au repos.

Bravo Tristain

Régane, 58 ans

Très active pour les autres, pas d'énergie pour elle-même, doit faire des travaux dans son appartement, a le budget mais n'arrive pas à s'y mettre. Ni heureuse, ni malheureuse derrière un sourire affiché, fuit en lisant quand elle est chez elle. N'ose pas dire les choses de peur de froisser les autres. Otites infectieuses, baisse de l'audition, allergie alimentaire, spasmophilie, évanouissement, épaule (sus épineux) qui saute dès qu'elle lève les bras.

Un travail de relâchement des tensions corporelles allongé, debout et notamment le deuil de sa meilleure amie non fait. Son père l'avait obligé à aller danser au lieu d'être aux obsèques de sa meilleure amie ! On a donc vécu en rêve éveillé guidée, les adieux à son amie, les paroles et mots qu'elle aurait aimé lui dire. Retrouvailles très émouvantes et adieux sereins.

Ses otites ont disparues. Les douleurs et allergies ont cessé.

J'ai le privilège de croiser régulièrement Régine à la gym, et constater que tout va toujours bien depuis.    Bravo Régane

 

Ghislain, 64 ans

Il vit seul, souffre très fortement dans son corps et dans sa tête suite à de multiples exploits et accidents sportifs et routiers. Il est même resté dans le coma, une période de vie. Il pense 3 à 4 fois par jour à se suicider !

Beaucoup de relaxation allongé avec induction au lâcher prise, mise en place de bienveillance et de respect pour lui-même, renaissance douce et acceptation de vivre.

A la fin des séances, Guy est très détendu et dit « je me sens un peu drogué ».

Très vite les douleurs qui étaient à 9/10 voir intolérables vont disparaître ou diminuer à 3/10. Par contre les douleurs cervicales peuvent remonter à 7/10 (notamment lorsqu'il va dans le sud s'occuper de sa mère) et vont s'estomper à nouveau avec la séance, en ayant une sensation de chaleur diffuse au cou et aux omoplates.

Un travail de compréhension sur la violence psychique réelle qu'il a vécu par le comportement de ses parents « d'échanges de fils », lui mis en pension car trop turbulent et remplacé par un enfant de la DDASS. Compréhension des mécanismes de souffrances, qu'il s'est alors infligé pour se punir d'exister (accidents multiples, toujours plus de performances sportives et douleurs).   Bravo Ghislain

Odile, 75 ans, 3 enfants, 6 petits enfants

Vie familiale compliquée (double vie du mari), des douleurs importantes dans tout le côté gauche du corps, maux de pied, de main, de jambe, de dos, qui l'handicapent la font beaucoup souffrir. C'est une artiste, elle n'arrive plus à mobiliser son énergie.

Elle veut parler à son mari mais n'y arrive pas.

Les séances ont permis une prise de conscience des mécanismes de vie familiaux «d' attente silencieuse » vécu dans son enfance, on ne demande pas, on ne parle pas, c'est tabou, et ré-appliqué inconsciemment pendant 55 années maritales, quelque part à son insu, par elle-même... et qu'elle ne veut pas transmettre à ses petits enfants.

Ce qu'il était important aussi d'identifier de positif dans sa relation avec son mari, c'est que dès qu'elle avait une demande matérielle, elle était aussitôt exhaussée, cela en était un peu magique. Elle pensait que c'était une preuve d'amour.

La prise de conscience de tout cela, a permis de ne pas tomber dans la colère contre elle-même, ne pas se juger trop sévèrement, comprendre, accueillir et renaître à elle-même sereinement, énoncer ses souhaits.

Les douleurs ont lâché et son métier d'artiste a pu reprendre.   Bravo Odile

et bien d'autres qui ont su me faire confiance, pour retrouver une bonne santé ....


 

© 2015 Médecine douce, thérapie alternative. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • b-googleplus
Coccinelle