Une histoire de vie, une histoire de place

Christine a 33 ans, Hôtelière, un sentiment de ne jamais être à sa place et d'être en trop.

Elle, me dit adorer son travail d’hôtelière au côté de son mari, et avoir une vie de couple harmonieuse.

Elle est d'une fratrie de 5, la seule a avoir été placée chez sa tante, car malvenue et non désirée, se retrouve confronter à un sentiment de ne jamais être à sa place et d'être en trop, que ce soit dans les relations personnelles, sociales ou professionnelles.

Cela provoque en elle une grande tristesse. Le monde lui semble malveillant et violent. Insomnies, colères, crises d'hypoglycémie et de spasmophilie l'amènent à consulter.

Plusieurs séances de sophro-relaxation dynamique, RD1 et RD2 lui permettent, de relâcher ses tensions intérieures et physiques, de se sentir présente à elle-même, dans ce contact bienveillant à soi-même.

Un travail sur l'identification de ses qualités humaines, de reconnaissance de soi, sur la prise de recul, face aux événements qui l'entourent et du monde qui l'agressent trop, l'amènent à un nouveau positionnement vis à vis d'elle-même et de la vie.

Elle a pu déposer la colère contre sa mère qui la rongeait depuis 33 ans, retrouver le sommeil, ne plus faire de crises de spasmophilie. Elle s'est autorisée également à faire un autre choix professionnel en entamant une formation de naturopathe, cheminement vers une place choisie. Je l'ai reçu encore quelques fois, où toute sa démarche marketing de développement s'est affirmée.

Elle m'a informée, de sa réussite et de l'obtention de son diplôme de naturopathe en me remerciant à nouveau pour mon accompagnement.

Merci Christine pour votre confiance et belle renaissance.

8 vues
Posts à l'affiche